9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 14:45

En ce moment, je suis colère ! Oui oui, vous avez bien lu, je suis colère...

Comme moi, vous avez entendu parler, parmi les projets fumeux pour trouver les 15 milliards manquants, de cette taxe sur les boissons sucrées. C'est bien joli, mais du coup qui va bénéficier de la nouvelle manne inespérée qui leur tombe dessus ? Les laboratoires MONSANTO, fabriquants de l'aspartame. Cette société dont on connaît les faits et les méfaits sur l'environnement continue, grâce à un lobbying hors pair, a commercialisé un produit dont la nocivité est connue et reconnue depuis les années 1980, qu'il y a même une dose journalière à ne pas dépasser et que personne ne connait (l'équivalent de deux jus de fruits). 

  J'ai retrouvé ce texte que j'ai écrit il y a déjà quelques années, lorsque "grâce" à ce produit soit disant inoffensif, je me suis retrouvée avec des douleurs épouvantables dans tout le corps. Il s'agit d'un syndrome orphelin "la fibromyalgie".

  J'avais complètement oublié ce compagnon de route indésirable que peut être la souffrance physique

Heureuse mémoire ! 

Cela me fait penser à cette phrase de ma très chère COLETTE qui disait

"J'AI UNE MÉMOIRE MERVEILLEUSE, J'OUBLIE TOUT".

 

LA DOULEUR

Cette nuit, j'ai retrouvé,  une vieille compagne  oubliée : la douleur. Pendant combien de temps a t'elle fait partie de ma vie  ? Des années, je crois, je n'en n'ai pas gardé le souvenir, c'est pas le genre de truc que je cultive.

On dit que la bonne santé c'est de ne pas sentir ses organes. Là, je savais que j'avais des muscles et des articulations puisque d'une minute à l'autre chacun à leur tour, ils se rappelaient à mon bon souvenir par des élancements soudain pour aller réveiller, ensuite un nouvel endroit dont j'ignorais qu'il faisait partie de moi (on appelle ça des douleurs migrantes, l'avantage c'est quand même la variété dans les plaisirs); Monter les escaliers représentait une étrange torture, heureusement qu'à plat je m'en sortais ! D'autant plus que ça me vexait, car je n'avais pas "l'âge" pour avoir des douleurs comme ça, mais franchement y a t'il un âge pour souffrir ? 

Dans la journée je souffrais "raisonnablement", et puis il y avait la nuit, et là c'était un festival, je me réveillais pratiquement tous les quart d'heure et mon corps pesait une tonne. J'avais l'étrange sensation d'avoir une énorme crampe partout avec une sensation de fourmis géantes qui me grignotaient sous la peau. Parfois j'avais envie d'arracher la partie du corps qui se manifestait. Ah et j'oubliais un des corollaires de ces douleurs, la migraine qui les accompagnait !! Tout bien ! Heureusement, J'ai toujours considéré que dormir me prenait du temps de vie. Alors j'optimisais ce temps offert en lisant, et je me disais que j'avais au moins cette chance.

J'ai fini par découvrir le nom de cette intruse : fibromyalgie. Les anti-douleurs n'étaient pas efficaces. Un traitement en association de différentes pilules homéopathiques atténuaient un certain nombre d'effets. Et puis, un jour, par hasard (merci internet) j'ai découvert que l'aspartame pouvait provoquer ce syndrome.  Et j'en consommais depuis des années, moi de l'aspartame : je buvais des tonnes de thé, café et tisanes que j'édulcorais joyeusement en toute bonne conscience, et oui quoi, trop de sucre nuit à la santé ! J'en mettais même dans les desserts (et là c'est encore pire, car chauffé il est encore plus redoutable). Un produit vendu en pharmacie pouvait-il être un poison, même la vitamine C en contient ! Alors siouplait ! Sous aucun prétexte ne consommez ce poison ! Un de mes amis médecin me disait que pour les états de fatigue inexpliqués et intenses qui donnent lieu à des bilans coûteux et sans intérêt il suffirait tout simplement de supprimer le ou les médicaments qui en contiennent (et ils sont nombreux) pour retrouver un état normal ! De qui se moque t'on ? Et je ne parle même pas du médiator ou autres poison que certains avalent à l'insu de leur plein gré !

J'ai donc jeté immédiatement toutes mes dosettes d'aspartame, et progressivement ces foutues Douleurs ont diminué. Mais généralement une intolérance en entraîne une autre, et  je me suis aperçue qu'en prime, j'étais devenue intolérante aux  oeufs et au  lait qui déclenchaient de nouvelles crises. Merci les laboratoires MONSANTO (au fait ce produit avait obtenu sa mise sur le marché aux States, car le patron était un copain du père BUSH !)


 

NON A L'ASPARTAME !


 

mal à la têtemalheureux
ÉDIT : maintenant, après quelques années où j'ai été "sage", enfin disons raisonnable, je peux à nouveau manger des yaourts et des oeufs, sans avoir à nouveau ces foutues douleurs !

 

 

Merci pour votre visite. Je vous invite également à visiter mon blog déco (pur sucre) sur le style shabby chic ici  :

MY SHABBY FRENCH LIFE

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans MATIERE A REFLEXION

Présentation

*

[]

Articles Récents