9 août 2010 1 09 /08 /août /2010 23:00

Je vis à une volée de moineaux de PARIS, dans un très joli village médiéval. Et, chaque fois que je peux, je m'évade en RER et métro pour m'y promener ou visiter une expo.

J'adore Paris, lorsque je m'y promène et  je suis un danger public, car, je marche le nez en l'air comme pour une chasse au trésor toujours récompensée. Et devant mes yeux émerveillés je vois des trésors qui n'attendent que mon regard pour se déployer.

A une porte Louis XV à médaillon de fer forgé, succède une porte cochère de bois sculpté ornée d'une fenêtre.

Une marquise ouvre son éventail de ferronnerie, pour accueillir un mystérieux inconnu.

Des fenêtres cintrées s'ouvrent sur des balcons ouvragés, des bow-windows aux vitraux colorés et joyeux me laissent imaginer un jardin d'hiver des temps jadis.

La pierre blonde et tendre du calcaire pour les sculpteurs, la polychromie des briques vernissées, des ferronneries les contrepoints de grès flammés, parfois des incrustations de marbre, des mosaïques en grès cérame, Tous les immeubles de Paris ont inventé un hymne à la couleur.

Ce fut Malraux qui rendit à Paris sa gaité en lui enlevant le voile de noirceur dont la pollution l'avait endeuillé.

Je reviens riche, les yeux éblouis de magnifiques consoles, de pilastres ornés, de mascarons zoomorphes, de cariatides souriantes, d'atlantes musclés, de chats souriants au détour des murs, de vitrines anciennes respectées, de balcons fleuris et de secrets bien gardés

Oui, j'aime Paris.

J-aime-PARIS.jpg

 

PARIS JE T'AIME


 totem-de-la-tolerance.jpg

Totem de la tolérance  

PLACE BAUDOYER PARIS IVème

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans CULTURE

Présentation

*

[]

Articles Récents