14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 16:25


Aujourd'hui, je vous propose une très belle vidéo qui illustre parfaitement mon propos sur ce que je ressens par rapport à la corrida dont je vous ai parlé ici LA CORRIDA où j'ai inséré un lien pour signer la pétition  contre la demande d'inscription de la corrida aux biens immatériels de l'humanité ! De quelque point de vue que je me place, et quoiqu'on puisse utiliser comme argument,  je ressentirai toujours  de l'empathie envers celui qui souffre et non envers celui qui tue pour le plaisir du "beau geste". Je me situe du côté de l'enclume et pas du côté du marteau !


Cette empathie m'empêche bien souvent de regarder des vidéos animalières, où, même si je sais que c'est  la loi de nature, les lions ou tout autre carnassier se jettent sur une proie sans défense.

 

Ce n'est parce que c'est une tradition que la violence se justifie comme dans les combats de coqs ou de chiens ou pour remonter plus loin les écartèlements en place de grève, ou les combats de gladiateurs.

 

Ce n'est pas parce que dans certains pays il est une tradition qui veut que l'on coupe la main du voleur que je l'accepte.

 

Je n'accepte pas non plus la violence faite aux femmes quelle qu'elle soit : violence conjugale psychique ou physique, les voiles ou autres burka censés  éviter les regards soit-disant concupiscents des mâles en rut.

 

Ce n'est parce que la lapidation publique de la femme adultère existe et semble naturelle dans certaines contrées et fasse partie des moeurs et de  la culture que je l'accepte. L'actualité en IRAN montre fort heureusement une mobilisation à ce sujet même si malheureusement il s'agit d'une manipulation éminemment politique.

 

C'est l'homme qui décide de telles choses et non la religion. Sous le prétexte de la culture et de la tradition, nous ne sommes pas obligés de tout accepter.


En France les exécutions publiques ont été fort heureusement abolies, c'est déjà un grand pas qui reste à accomplir dans bien d'autres pays et pas forcément des pays "en voie de développement".

 

C'est aussi  l'homme qui décide de ce qui est bon ou non , et pas l'animal.

 

Qui a décidé qu'il fallait donner des farines animales à des bêtes qui mangent de l'herbe les transformant ainsi en cannibales à l'insu de leur plein gré ?

 

Il y a quelques années encore, tout le monde trouvait normal de porter de la fourrure sans se poser de questions sur leur provenance. Les choses ont fort heureusement évolué grâce au combat de quelques-uns : des milliers de bêtes sauvages ont été ainsi sauvées.

 

De la même manière, nous nous éveillons au développement durable, vers une agriculture moins gourmande et plus biologique, nous mangeons moins de viande, car l'élevage intensif est une vraie catastrophe non seulement pour les bêtes mais au niveau écologique et humain.

 

Si chacun d'entre nous fait un petit pas pour moins de violence, et un monde meilleur, nous avancerons tous ensemble.

 

Je fais partie de ceux qui pensent que l'on peut changer le monde en devenant de meilleurs êtres humains, capables de compassion et d'empathie envers notre prochain qu'il soit un homme ou un animal.

 

Je sais que bien souvent on ne prêche qu'aux convertis, mais je crois aussi que chacun d'entre nous peut évoluer s'il le désire, mais pour cela il faut parler et échanger. Et même si c'est le travail de toute une vie, car devenir meilleur ne s'obtient pas d'un simple claquement de doigt. L'avenir de notre planète le vaut bien !!

 

Aujourd'hui, je vous propose une très belle vidéo qui illustre parfaitement mon propos sur la définition de l'empathie.

 


 



Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans MATIERE A REFLEXION

Présentation

*

[]

Articles Récents