22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 09:25

Si on pouvait réduire la population du monde en un village de 100 personnes tout en maintenant les proportions de tous les peuples existant sur la terre, ce village serait ainsi composé:

57 asiatiques 21 européens 14 américains 8 africains

Il y aurait:

52 femmes et 48 hommes 30 blancs et 70 non blancs 30 chrétiens et 70 non chrétiens 89 hétérosexuels et 11 homosexuel

 6 personnes posséderaient 59 % de la richesse totale et tous les 6 seraient originaires des USA

80 vivraient dans des mauvaises maisons

70 seraient analphabètes

50 souffriraient de malnutrition

1 serait en train de mourir

1 serait en train de naître

1 posséderait un ordinateur

1 (oui,un seulement) aurait un diplôme universitaire

Quand on considère notre monde à cette échelle, le besoin à la fois d'acceptation, de compréhension et d'éducation devient clairement évident.

Finalement, nous sommes bien lotis car :

Si nous nous sommes levés ce matin avec plus de santé que de maladie, nous sommes plus chanceux que le million de personnes qui ne verra pas la semaine prochaine.(je vous assure que ce n'est pas pour plomber votre journée !)

Si nous n'avons jamais été dans le danger d'une bataille, la solitude de l'emprisonnement, l'agonie de la torture, l'étau de la faim, nous sommes mieux lotis que 500 millions de personnes.

Si nous pouvons aller à l'église sans avoir peur d'être menacé, torturé ou tué, nous avons plus de chance  que 3 milliards de personnes.

Si nous avons de la nourriture dans notre réfrigérateur, des vêtements , un toit sur ta tête et un endroit pour dormir, nous sommes plus riches que les 75 % des habitants de la terre. (Et nous nous avons nos régimes !)

Si nous de l'argent à la banque, dans notre portefeuille et de la monnaie dans une petite boite, nous faisons partie des 8% les plus privilégiés du monde. (Ben voilà, il suffisait de nous le dire : nous sommes riches, dans un pays riche).

Si nous pouvons lire ce message,  nous ne faisons  pas partie des 2 milliards de personnes qui ne savent pas lire. (Et en plus nous avons internet ! Là les statistiques ne nous renseignent pas).

 

Une petite piqûre de rappel de temps en temps ça ne fait pas de mal quand nous nous n'en finissons pas de ruminer sur les aléas de notre vie stressante et stressée de femme ou d'homme "moderne" ! Prenons le temps de faire des pauses, de nous recentrer, nous n'avons qu'une vie et essayons de la vivre en pleine conscience.

le-chemin-sans-virageLe chemin de roses...

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans MATIERE A REFLEXION

Présentation

*

[]

Articles Récents