7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 09:39

Vous l'avez compris, si vous me lisez depuis un certain temps, je suis pour le développement durable, l'écologie, et tout ce qui permet le partage et d'être moins prisonnier de la société de consommation. Depuis, longtemps, je faisais comme Monsieur JOURDAIN, du book-crossing sans le savoir. Maintenant, je ne vais pas mourir idiote puisque je sais que cela a un nom, d'accord anglais, mais en français, il faut le reconnaître ça le fait moins ! Donc, le book-crossing, c'est tout simplement déposer un livre dans un lieu de passage, pour que quelqu'un d'autre en profite. Il y a même des sites web dédiés à ce partage !

J'adore les livres, chez moi il y en a partout. Certains, dont je ne me séparerai pour rien au monde, et puis d'autres, que je sais que je ne relirai jamais, donc, à quoi sert de les garder ? Oui, mais, je déteste jeter ce qui pourrait servir à d'autres... Alors depuis des années, je dépose ces livres sur le banc de l'abri-bus, et les voilà partis pour une autre vie, et cela j'adore.

Je ne me limite pas aux livres d'ailleurs, l'autre jour, j'y ai déposé plein de peluches... Le principe étant de n'y mettre que des livres ou objets en bon état. Pour qu'il n'y ait aucun doute, j'ajoute parfois un petit mot. Lorsque j'ai vu que le très gros larousse pour enfants était resté plus des quelques minutes, je me suis dit, que sans doute les passants imaginaient ce pauvre gamin sans cervelle prêt à se faire tirer les oreilles. J'ai donc rajouté un petit post-it avec "vous voulez ce livre ? Il est pour vous !". Pour les objets parfois plus importants, je les mets devant mon portail, avec une pancarte "A DONNER..."

Il me plait ensuite d'imaginer la vie de ces livres ou objets qui eux aussi partiront vers une autre vie, et qui peut-être, donneront envie à ceux qui les ont trouvé de continuer à "croiser" ce dont ils ne se servent plus.

J'ai toujours pensé que les poubelles des uns faisaient le bonheur des autres, il n'est donc pas si difficile de se débarrasser utilement des objets que nous ne souhaitons pas garder.

La seule chose à laquelle cet abandon volontaire ne s'applique pas, vous l'avez compris ce sont nos quatre pattes qui je l'espère, cette année ne seront pas "oubliés" sur le bord des routes...

n-abandonnez-pas-vos-betes.gif

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans MATIERE A REFLEXION

Présentation

*

[]

Articles Récents