27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 15:02

DALAI-LAMA, rien qu'en prononçant ou en pensant à ce mot, je ressens une onde de sérénité, un peu comme un  mantra. Je vois son visage souriant, je repense à ce premier livre de lui que j'ai lu "L'ART DU BONHEUR".

Je prends une respiration, je me recentre, ici et maintenant, et j'oublie un moment la dispersion où nous entraine le monde. Peut-être aurai-je besoin, moi aussi de cette petite cloche qui lors des méditations tibétaine, vous ramène à l'intériorité, un peu comme le son d'une clochette de Pavlov qui me rappellerait le délicieux chemin de la sérénité.

Lorsque j'ai ouvert son livre, j'avais déjà lu un certain nombre de livres de développement personnel, mais comme je le dis toujours, ce n'est pas parce qu'on a lu une méthode Assimil de la première à la dernière page qu'on est capable d'en parler la langue. "L'art du bonheur", je  l'ai lu des dizaines de fois et ce fut comme une révélation. Chaque fois qu'une phrase me parlait je la surlignais de rose et me la répétait jusqu'à l'intégrer complètement. Livre bonheur de rose enluminé qui m'accompagne toujours.

Le chemin vers le bonheur et la sérénité est de travail et de volonté. Nous viendrait-il à l'idée qu'un apprentissage quelconque puisse se faire sans effort ? Alors sur le métier cent fois remettons notre ouvrage.  L'exemple et les livres du Dalaï-lama lama nous entrainent vers notre essence intime qui nous apprend à nous accepter tels que nous sommes et nous permet de mieux vivre notre vie.


Et si nous commencions nos journée par cette simple petite phrase :

"Je ne vais pas gâcher cette journée. Je vais l'employer de manière plus positive."

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans LIVRES

Présentation

*

[]

Articles Récents