27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 15:33

Je me pose la question, comment tenter de faire partager une expérience bouleversante ? Difficile de trouver les mots pour expliquer à quel point  Matthieu Ricard m'a impressionnée.

Matthieu RICARD (qui est le traducteur du Dalaï-Lama, lorsqu'il vient en France et également le fils de Jean-François REVEL) a parlé sans notes avec une aisance et une facilité remarquable, avec une clarté d'esprit, un sens de la communication, une empathie, un sens de l'humour, une aisance, une chaleur, une sympathie, une simplicité, un charisme et une personnalité comme je n'ai jamais rencontrés. Je pourrais sans doute continuer encore longtemps sur les qualificatifs-superlatifs, tout cela pour dire que par des mots accessibles ce docteur en neurosciences s'est mis à notre portée sans prosélytisme, ni dogmatisme. L'extraordinaire sensation de se trouver face à une personnalité hors norme.
 
Il a commencé par nous expliquer tout simplement l'étymologie des mots sanskrit et tibétain que l'on traduit en français par "méditation" : tout d'abord "bhavana" qui signifie cultiver, et "gom" qui signifie se familiariser avec une vision claire et juste des choses. Cela veut dire cultiver des qualités que nous possédons tous en nous mais, qui demeurent à l'état latent aussi latent aussi longtemps que nous ne faisons pas l'effort de les développer. Pour finir, il nous a présenté les récentes recherches médicales en neurosciences réalisées sur de grands méditants qui indiquent que la méditation exerce une influence sur le cerveau tant sur le stress, l'anxiété, la tendance à la colère, la concentration que la résistance la résistance à la douleur. Bien entendu il nous a parlé de la pleine conscience en nous évoquant "la fraicheur du moment présent", ce qui permet d'éviter l'enchainement des ruminations qui nous entraine dans la spirale de la négativité.

 

Puis nous avons participé à quelques minutes de méditation collective, et là c'était impressionnant d'être en communion avec ces centaines de personnes réunies par les mêmes centres d'intérêt dans un silence total.

 

Tout le monde semblait heureux après cette conférence heureux et transportés, oui heureux d'avoir participé à quelque chose d'aussi beau, car Matthieu Ricard vit la joie et nous la transmet comme par capillarité. J'avais l'impression de marcher sur un petit nuage.

Qu'il est doux de sentir l'espoir en soi, l'espoir qu'avec un peu de bonne volonté, nous allons tous pouvoir changer, avancer, nous améliorer, grandir, aimer, partager.

Un voyage commence toujours par un premier pas, alors pourquoi ne pas essayer ?

Le but de la vie, c'est d'être heureux, mais cela ne se fait pas en une journée, tout comme la méditation, c'est un travail quotidien.

 A nous de cultiver l'empathie et la compassion, dans notre vie de tous les jours, si nous souhaitons que le monde change, c'est à nous de changer.
 
réfléchissons à ce qui possède vraiment une valeur, à ce qui donne un sens à notre vie, et, comme le dit le dalaï-lama :

 "Ordonnons nos priorités en conséquence. Le but de la vie doit être positif. Nous ne sommes pas nés dans le but de compliquer les choses, de nuire aux autres".


 

Matthieu RICARD se prêtant sympathiquement au jeu des dédicaces. (Oui oui, il m'a dédicacé "l'art de la méditation)
Tous les droits de ses livres et de ses conférences sont entièrement consacrés à des projets humanitaires au Tibet, Népal, Inde et au Bhoutan.

www.karuna-fr.org
.

Le site internet de
MATTHIEU RICARD
est également dans mes liens.


Matthieur RICARD







Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans CULTURE

Présentation

*

[]

Articles Récents