11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 11:53

 

Lorsque nous faisons un lapsus, est-ce notre fourche qui langue ou un désir inconscient qui se révèle ?

Les psys nous disent que le lapsus est une erreur de langage  lorsque nous parlons, Ils considèrent d'alleurs que ces lapsus sont la vérité de notre inconscient qui, ne sachant pas mentir parle "vrai" !

  C'est dans "Psychopathologie de la vie quotidienne" que FREUD a  évoqué le fonctionnement du lapsus.

Il y distingue deux types de lapsus : Le LAPSUS LINGUAE lorsque nous parlons et  le LAPSUS CALAMI lorsque nous écrivons.

Finalement, c'est tout simplement un bug de notre cerveau qui profite d'un moment d'inattention pour contourner la barrière de notre inconscient, pour se faufiler à l'insu de notre plein gré dans notre conversation. C'est bien pour ça que les lapsus sont souvent à connotation sexuelle (pff déjà rien que le mot hein ?) ! C'est quand même là où nous avons le plus de règles sociales à respecter ! 

Dans les années 70 un député présentant un texte pour lutter contre la pornographie à invité ses collègues à durcir leur sexe, alors qu'il voulait parler de texte !

FREUD, toujours lui estime, que  le déficit d'attention, la fatigue ou le stress ne sont pas les uniques facteurs pour expliquer nos lapsus. Ils seraient dû à l'apparition dans notre champs de conscience d'une tendance restée inconsciente ! Donc le mot prononcé à la place d'un autre, peut être considéré comme "le sommet verbalisé de la pulsion refoulée".

 

Bon il ne nous reste plus qu'à faire gaffe à ce que nous disons ou faisons parce que bien sûr il y a aussi les actes manqués (genre, le mari qui "oublie" régulièrement son alliance) mais là c'est une autre histoire.

 

Que nous disent les lapsus sexuels de Rachida DATI ? Qu'elle a une vie sexuelle épanouie, où qu'au contraire elle aimerait bien que ça le soit ?

 

 

 

 

 

 

LOL

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans DE TOUT ET DE MOI

Présentation

*

[]

Articles Récents