3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 17:38

Parfois, je me pose la question d'écrire encore, et toujours, sur le  bonheur.


Et, finalement, je me dis que le bonheur, nous l'oublions trop souvent, et que les piqûres de rappel ne sont jamais inutiles.En effet, le bonheur est là partout, mais c'est nous qui ne prenons pas le temps de le regarder, car il ne se saisit pas, il est comme le sable, comme l'amitié, il faut l'apprivoiser. Cela ne l'empêche pas de s'échapper parfois, et c'est là que nous nous apercevons qu'il était là, mais que par négligence nous l'avons laissé filé.


Il ne faut pas reconnaître son bonheur au bruit qu'il fait en partant, il faut juste regarder la couleur du ciel, la première jonquille, écouter notre respiration la nuit, et se dire "oui, parfois la vie est difficile, personne n'échappe à ses aléas, mais c'est à moi de ne pas les transformer en drame, c'est à moi de changer mon regard". Il nous faut du temps pour cela mais, ça en vaut la peine, pour ne rien regretter lorsque nous serons au bout du chemin.


Pour ne pas nous dire comme le poète "Qu'as-tu fait toi que voilà pleurant sans cesse oui qu'as-tu fait de ta jeunesse !"


Pourquoi, ne nous offririons-nous pas de temps en temps une petite bouffée de bonheur, en prenant le temps de nous poser un peu de respirer profondément, et suivant nos goûts, regarder une photo en oubliant la nostalgie, une peinture qui nous fait vibrer, une fleur qui s'offre à nous, une musique qui nous transcende ?


Et puis aux grincheux qui voudraient me contredire ce matin, en me disant que le bonheur n'existe pas, je dirais que cela prouve qu'ils n'ont jamais été suffisamment malheureux ! Parce qu'alors bien sûr, ils sauraient faire la différence ! Et en plus même André Comte-Sponville il dit la même chose, c'est une référence non ?


Alors, n'oublions pas que le bonheur c'est aussi et surtout le chemin.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans DE TOUT ET DE MOI

Présentation

*

[]

Articles Récents