5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 13:07

Nous sommes souvent confrontés à cette bizarre sensation d'inadéquation, entre ce que nous vivons, et, ce que nous voudrions vivre. Nos sensations et nos émotions ne sont pas toujours à l'unisson de notre vécu.


En ce qui me concerne, j'ai trouvé "ma" réponse (justification ?). Je compare la vie à une vague de fonds, par moment, nous surfons sur la crête, la tête dans les étoiles, indestructibles dans l'écume blanche du bonheur.

Puis certains jours, parfois sans crier gare (vraiment ?), nous sommes entraînés  dans les profondeurs abyssales, troubles, obscures, angoissantes, sombres que nous n'aimons pas et surtout où nous ne nous aimons pas.


Nous vivons tous cette bizarre sensation de nous sentir mal dans notre vie, ou dans notre peau, sans même consciemment savoir pourquoi notre humeur fluctue ainsi.


Alors, je pense à cette phrase dont je ne sais pas l'origine :

                                                                     

SI TU ES AU FOND DU GOUFFRE, OUVRE BIEN LES YEUX, UN DAUPHIN S'Y TROUVE AUSSI, QUI PEUT TE CONDUIRE VERS LA SORTIE".


 


Mais,  apprécierions-nous vraiment, d'être en permanence en haut de la vague ?

 

N'est-ce pas justement grâce à ces creux que nous pouvons mieux apprécier les moments précieux où nous surfons par-dessus les éléments ?

 

Et puis finalement, n'est-ce pas plus simple d'accepter tout simplement notre "imperfectude" cyclothymique ?

 

Bien sûr que nous avons tout pour être heureux, mais parfois, justement notre insatisfaction (à condition qu'elle ne soit pas chronique) nous pousse à l'effort et au changement.

 

Comme le disent les bouddhistes, la vie est impermanente, tout bouge, tout change, nous ne sommes déjà plus le même qu'il y a quelques instants, cette seconde qui vient de s'écouler est unique et irreproductible.

 

Alors n'oublions pas de profiter de chacune de ces secondes qui nous sont offertes.

 

La vie est précieuse, et pris dans le rythme effréné de la vie moderne nous l'oublions et nous nous oublions en même temps.

 

LA VAGUE D'HOKUSAI  

La-vague-d-Okusai.jpg

 

                      

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans DE TOUT ET DE MOI

Présentation

*

[]

Articles Récents