24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 16:02

"LE PLAISIR, OU LA JOIE, OU LE BONHEUR, COMME ON VOUDRA LE NOMMER, N'EST PAS A PRENDRE, IL EST A FAIRE"


ALAIN

 

J'aime cette idée d'être l'artisan de notre bonheur, parfois, j'utilise l'expression jardinier de notre bonheur.

 

Personne n'a la science infuse, alors pourquoi le bonheur échapperait-il à cette règle, et nous serait-il offert sans que nous fassions le moindre effort pour l'obtenir ?


 ALAIN, nous parle des nuances qui s'appliquent à cette sensation de bien-être que nous nommons bonheur. Il est donc important, sur notre chemin du bonheur, de prendre le temps de réfléchir à ces magnifiques subtilités de ces mots  que nous offre la langue française. Réfléchir un peu au sens que nous leur attribuons, pour pouvoir nommer précisément ce que nous ressentons justement pour mieux appréhender notre bonheur lorsqu'il se présente et pour l'accueillir. Notre rencontre avec le bonheur nécessite un éveil de notre esprit pour pouvoir l'accueillir d'abord et l'apprécier ensuite, pour ne pas un jour dire comme PRÉVERT : "J'ai reconnu mon bonheur au bruit qu'il a fait  en partant".

 

Alors, penchons-nous un peu sur notre vie pour ne pas regretter le bonheur passé (et ignoré) lorsque le malheur frappera à notre porte. Car, ne l'oublions pas, il est plus facile d'entretenir les ruminations du malheur que de cultiver le bonheur, car comme le dit ALAIN, notre bonheur est à faire. Et nous le valons bien non ?

 

Alors comme le disait Monsieur LE CHAT ce matin "vous en voulez combien de kilos ? Quatre mètres ?"

 

LE MARCHAND DE BONHEURLA MESURE DU BONHEUR C'EST D'ÊTRE SANS MESURE

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans PHRASE DU JOUR

Présentation

*

[]

Articles Récents