28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 12:00

 

On se fait souvent des idées sur la méditation (j'en ai parlé dans mes notes "la méditation pour les nuls "  ici  et ici) alors que c'est tout simplement désencombrer son mental débordé par un trop plein d'informations, parfois contradictoires.

 

Point n'est besoin de devenir moine, pour cela même si nous offrons quelques minutes de calme à notre cerveau en surchauffe, il n'en repartira que mieux après.

 

Le temps que nous nous offrons n'est jamais perdu. Encore faut-il réussir à nous en convaincre.


Les propos de Matthieu Ricard sont toujours extraits de l'interview de Dalila Kerlouche.

.

MÉDITER


« Si on lui ôte son masque d’exotisme et si l’on comprend qu’elle est un entraînement de l’esprit, la méditation est un remède à nos maux actuels.

 

J’entends souvent dire : “Je n’ai pas le temps, je suis trop stressé pour méditer.”

 

C’est un peu comme si on disait à un médecin : “Je prendrai vos médicaments lorsque j’irai mieux.”

 

L’objet de la méditation est l’esprit, qui détermine la qualité de chaque instant de notre vie. Il peut donc être notre meilleur ami ou notre pire ennemi. Il est grand temps de s’en occuper, car il agit tel un singe capricieux qui sème le désordre dans notre existence, soumis à d’innombrables conditionnements et automatismes.

 

La méditation n’a pas pour but de le briser ni de l’anesthésier, mais de le rendre libre, clair et équilibré. »

 

Matthieu RICARD

 


LAPINS

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans MATIERE A REFLEXION

Présentation

*

[]

Articles Récents