11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 07:52

Comment ça drôle de titre ?

 

Pourtant c'est exactement ce que je me suis dit en montant l'escalier qui mène à mon atelier. Ben oui "mon atelier",  je suis peintre, donc dans mon atelier il y a l'ordinateur. Et dans l'ordinateur, il y a MON BLOG à moi personnel que j'aime et puis tout. Mais,  le week-end  l'ordi est au placard. Bon c'est vrai je programme des notes, mais lui il reste un peu fermé. Un peu comme une cure de désintoxication. Parce que finalement c'est une véritable addiction et un piège ce truc là : tenir un blog. Parce qu'en plus j'en tiens deux,  Un pour  moi, et un pour les dessin de Monsieur LE CHAT. Et déjà, là, vous voyez la distorsion schizophrénique, comme si Monsieur LE CHAT, à l'inverse de Madame BOVARY ce n'était pas moi. Par exemple, là, je suis un peu en froid avec lui, alors je ne l'ai pas dessiné depuis jeudi, et bien il fait la gueule. J'ai beau savoir, que ce n'est pas possible, et bien c'est pourtant ce que je me dis ! Donc vous voyez que j'ai raison de laisser l'ordinateur souffler un peu le week-end, ou bien moi, ou alors les deux. En plus qui dit blog dit également commentaires ! Et là, autre addiction, car on s'attache à celles et ceux qui ont la gentillesse de commenter ! Mais là gros blessage de bas : je ne suis pas à la hauteur, et moi qui aimerait tant aller visiter tout plein de blogs, répondre à tous mes commentateurs, blogueurs ou non, et bien je ne suis pas à la hauteur. Finalement c'est ce qui m'ennuie le plus, alors j'en profite pour remercier celles et ceux qui ont la gentillesse de continuer à me lire malgré tout !

 

Donc, week-end sans ordi, où  je reviens à la vraie vie, avec des tas de trucs qui occupent, la famille, les amis, les sorties, les brocantes...

 

Ah les  brocantes, là aussi c'est une véritable addiction que d'aller à la chasse de l'objet Absolument indispensable dont j'ignorais absolument que je devais y investir un, deux voir plus d'Euros.

 

Ce week-end par exemple, je suis allée dans une brocante près de chez moi, en me disant que même si je savais qu'elle était nulle de chez nulle et que la journée de la veille avait été plus que chargée, et bien il a fallu que j'y aille. Résultat, j'ai ramené pour trois euros, une Merveilleuse robe de mariée en soie sauvage, qui me servira une fois teinte, rebrodée repailletée, redécorée dans ... environ vingt ans, et oui si j'ai l'honnêteté de répertorier toutes celles que je stocke avec une frénésie qui frise le toc, j'ai effectivement des années d'avance pour tous les prochains Carnaval de VENISE pendant deux décennies.

 

Pour ne pas rester dans les "fanfreluches", j'ai trouvé des livres :

 

- Un livre d'art sur "les plus beaux palais de VENISE", 

 

- Un biographie de Siddhãta GAUTAMA (ben oui  BOUDDHA) indispensable non quand on s'intéresse au Bouddhisme, j'en avais déjà bien sûr, mais celle-là est écrite par un ancien conservateur du Musée Guimet.

 

- L'art du bonheur du Dalaï-Lama (Je les achète tous : c'est pour faire du prosélytisme, au cas-où quelqu'un ne l'aurait pas lu !)


 

Voilà comment, je reviens d'une brocante nulle avec les bras qui traînent jusque par terre !

 

Tout ça pour dire que je retrouve le calme de mon atelier, et le plaisir d'écrire sur tout et n'importe quoi ici !!!!

 

Bon allez, je vais dessiner Monsieur LE CHAT,  il est en train de piaffer d'impatience !

 

MERCI-copie-1.gif


 



 

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans MATIERE A REFLEXION

Présentation

*

[]

Articles Récents