7 novembre 2010 7 07 /11 /novembre /2010 07:16

 

Ce n'est pas une mince affaire que de baptiser son chat, je vous en prie prenez l'affaire au sérieux : "UN CHAT C'EST COMME LE PAPIER , ÇA SE FROISSE TRÈS VITE !"


C'est un art délicat, que d'appeler son chat :
Le baptiser n'est pas un simple passe-temps.
Je ne travaille pas du chapeau, croyez-moi,
Mais sachez-le, un chat a trois noms différents.
Un chat a, tout d'abord, son nom de tous les jours,
Comme Pierre ou Jean-Paul, Aglaë, Pompadour,
Comme sylvain ou Luc, Chat-fourré, Cyprien...
Tous sont des noms sérieux, pour chats bien de chez nous.
Mais un chat a besoin, il faut que ça se sache,
D'un vrai nom personnel, un nom plus majestueux.
Sans ce nom, il ne peut pas redresser sa queue,
Affirmer sa fierté, hérisser ses moustaches.
Des noms de cette sorte, en veux-tu, en voilà,
Comme Méta-Mhétyl. Ouitchi, Kalikola...
Mais par-dessus tout ça, il reste encore un nom,
C'est le nom que jamais nul ne peut deviner,
C'est le nom dont jamais nul ne saura le nom,
LE CHAT QUI LE CONNAIT ne veut le révéler...

Thomas Stearns Eliot (1888-1965 - prix Nobel 1948)

- COMMENT APPELER SON CHAT -

LE DESSIN DU CHAT DE MES VOISINS


Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans CHATS PASSION

Présentation

*

[]

Articles Récents