21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 15:01

Je vous propose une petite vidéo réalisée par Maïté (cliquez sur son nom pour voir son blog)  et fort intéressante sur VENISE.

 

Avez-vous déjà remarqué (il en existe partout, mais maintenant vous les remarquerez) le moyen original et esthétique d'empêcher les débordements sur les murs et plus particulièrement dans les coins pour ne pas qu'ils se transforment en "petits coins" à causes de messieurs prostatiques ? 


Au hasard des petites ruelles discrètes de la sérénissime, dans les angles des murs, on peut voir des petites constructions bizarres de forme arrondie ou conique, en pierre ou en brique.

 

Étonnantes, mais judicieuses, ces petites saillies sont conçues pour faire rejaillir les éclaboussures sur le malotru qui avait l'intention de s'oublier discrètement : et vlan sur les chaussures !


Ces charmants "pissepala" datent en général de la fin de du XIXè siècle et de la première moitié du XXème.


 On les appelle au choix, pissepala (c'est mon préféré) casse-pipi, anti-urinoirs, empêche-pipi (il existe même un livre sur le sujet, quand je vous dis que c'est sérieux)  ou anti-vespasiennes ! .

 

Et ça vient d'où Vespasienne ? On le doit à l'Empereur Romain Vespasien qui les avait fait construire dans le but de lever un impôt sur la collecte d'urine utilisée dans les teintures. Lorsqu'on lui faisait des remarques sur cette mesure  il eut alors pour réponse le fameux "l'argent n'a pas d'odeur"... Et oui !


C'était la minute culturelle du jour : à Venise pas plus qu'ailleurs, les messieurs ne doivent pas  faire pipi n'importe où !

 

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans VENISE

Présentation

*

[]

Articles Récents