5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 08:22

Un de mes grands bonheurs lorsque je vais à VENISE, c'est le nombre impressionnants d'églises et de musées à notre portée ! La grande période de la peinture vénitienne fut le Cinquecento (XVIème siècle correspondant à la Renaissance)

 

Trois génies de la peinture vivaient et exerçaient leur art dans le périmètre restreint de la sérénissime pendant cette période faste.


Tout d'abord le maître incontesté reste le plus ancien TITIEN (1490-1576), impressionnant précurseur et chercheur  puis TINTORET (1518-1594) roi de la couleur et de la lumière, et le dernier pour que le conflit des génération prenne tout son sens, le plus jeune VÉRONÈSE (1528-1588) peintre et décorateur de génie.


 Venise était alors alors au sommet de son apothéose artistique. Ces trois artistes qui,  grâce à l'émulation pas toujours amicale qui les unissait, ont rivalisé de talent, d'imagination et de créativité.  vécu Cette rivalité artistique (il fallait bien gagner les concours lancés par les mécènes vénitiens) les a amené à esquisser les prémisses de toute l'histoire peinture du ténébrisme en passant par le maniérisme jusqu'à l'impressionnisme.


Les grandes discussions de l'époque portaient sur les mérites comparés de la peinture et de la sculpture qu'on appelait  paragone (mot oublié aujourd'hui), à savoir quel art était supérieur à l'autre. D'où les innombrables œuvres consacrées au reflets (miroirs, armures, jeux d'eaux) pour donner à voir en trois dimensions ce que la peinture réduit à deux, prouvant ainsi qu'il n'était pas besoins d'en faire le tour comme pour une sculpture. Tout cela pour le grand bénéfice de l'Art avec un grand A.

 

TINTORET SUZANNE ET LES VIEILLARDS

LE TINTORET
Suzanne et le vieillards (1555) (146x193 cm)


Même si je reste fidèle à la naïveté créative et imaginative du quattrocento, j'aime aussi cette époque car les Vénitiens sont les premiers à avoir peint les animaux pour eux mêmes !!!


Le premier tableau connu fut peint en 1548 par Jacopo BASSANO (1510-1592) que j'aime particulièrement, car il ne manquait pas une occasion de représenter  son chat à l'air bougon sur ses toiles.

 

BASSANO-CHIENS.jpg

JACOPO BASSANO : PREMIER TABLEAU ANIMALIER

deux chiens liés à une souche

Parmi les représentations que j'aime plus particulièrement il y a les pèlerins d'Emmaüs, car pratiquement à chaque fois on peut y voir chien et chat confrontés ou en paix. Il ne faut pas oublier qu'au Moyen-âge la symbolique picturale attribuait le rôle du méchant au chat (on le voit souvent au pied de Judas par exemple, et au chien parangon de toutes les vertus revenait la couronne de la fidélité).

TITIEN

Les pèlerins d'Emmaüs

Titien-les-pelerins-d-Emmaus.jpg

TITIEN

Les pèlerins d'Emmaüs (Vous voyez le chat à gauche du tableau, caché par le pied de la table, face au chien ?)

JACOPO-BASSANO.jpg
JACOPPO BASSANO

Les pèlerins d'Emmaüs (vous avez vu le beau chat BASSANO le représentait souvent dans ses toiles)

LE CHAT DE JACOPPO BASSANO

Jacopo_da_Ponte_-Bassano-_Supper_at_Emmaus_Kimbell_detail_0.jpg


Et puis ne pas oublier  LES NOCES DE CANA. La quintessence de  l'art de Venise au XVIème siècle n'est-elle pas représentée par la merveilleuse et gigantesque toile de VÉRONÈSE ?

 

Cette toile immense de 666 cm sur 990 cm ne compte pas moins de 132 personnages, sans oublier le chat (juste en bas à droite de la toile). Cette immense toile peinte pour figurer dans le réfectoire du monastère de San Giorgio  à VENISE, se trouve au LOUVRE, juste en face de la JOCONDE.


noces-de-cana-Veronese.jpg

VÉRONÈSE

Les Noces de Cana 1562 (666x990 cm)

Admirez le beau chat qui fait "non chat lemment" ses griffes sur la jarre d'eau qui attend d'être transformée en vin !

 

 

Vous trouverez tous les articles ainsi que les photos sur VENISE et son carnaval ici :

VENISE PASSION (A la fin de chaque article cliquez sur suivant)

 

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans VENISE
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 00:00

SI ON SE RENDAIT COMPTE QUE LES LIVRES QUE NOUS ÉCRIVONS DISENT TOUT DE NOUS, ON N'OSERAIT PLUS RIEN ÉCRIRE.


Christian Bobin : La lumière du monde


Si nous ramenions cette phrase à nos blogs, qu'en serait-il ?



Livre_ouvert_01

 

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans PHRASE DU JOUR
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 16:00

Oui oui, vous avez bien lu : Cette année j'ai changé de devise !

 

Pas ma phrase Totem d'Epictète "il est inutile de chercher le chemin du bonheur, car le bonheur c'est le chemin".

 

Je continue à marcher sur ce chemin. Mais, en plus en vrai de vrai, pas en play-back du direct live : je me prépare pour

THE chemin de COMPOSTELLE.

 


Voilà donc, là où s'amorce la grande révolution de ma vie, n'ayons pas peur des mots. Vous l'avez sans doute compris à travers mes lignes. Je suis une contemplative, mais, la vie parfois provoque d'étonnants retournements de situations.


Donc, depuis mon enfance, il y a une devise qui collait pile poil à mes convictions qui est celle de Winston CHURCHILL qui lorsqu'on lui demandait quel était le secret de son exceptionnelle longévité, répondait "NO SPORT".

Pèpère, il s'enfilait quand même quotidiennement des cigares longs comme des jours sans pain, et se tapait sa bouteille de whisky comme d'autres buvaient du petit lait (d'accord doit plus y avoir grand monde qui boit du petit lait, j'admets, vous me direz pour le pain c'est pareil). Bon, quand même moi au moins je ne bois pas d'alcool et je ne fume pas !


Mais, depuis l'enfance, le seul mot de sport me file des boutons voire pire : en jouant à chat dans la cour de récréation, je me suis pris un caillou qui a failli me crever l'œil, en montant sur une échelle, je suis tombée la tête la première, en sautant en hauteur, nické le coccyx, première piste de ski, démis le genou, la seule et unique fois que j'ai tenu une balle de hand ball retourné le pouce, je ne vous parle même pas des chutes d'échelles, ni des chutes tout cour en traversant en courant et me retrouvant sous un bus...

 

Vous voyez, il valait mieux que je m'abstienne pour éviter d'être l'objet d'une plainte de moi-même envers moi-même pour homicide par imprudence et mort sans intention de la donner.

 

Mais,maintenant ?

 

Puisque j'ai décidé de marcher pour de vrai, même si le but ultime relève plus de la spiritualité que du sport, est-ce que je deviens pour autant une sportive ?

 

DOIS-JE PENSER "YES SPORT" ?


Quelle est la mauvaise langue qui vient de dire penser n'est pas agir ?


Bonne journée gif

 

 

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans DE TOUT ET DE MOI

Présentation

*

[]

Articles Récents