14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 08:18

Moi qui depuis des années hante les vide-greniers et autres boutiques vintage pour trouver la perle rare et originale dont je vais m'attifer, voilà t'y pas (un pas vers ou déjà ?) que je me suis retrouvée sans que personne ne me ligote dans un magasin Décathlon !

 

Si si, je vous jure ! Si un jour on m'avait dit ça, mais j'aurais piqué le fou rire le plus génial de toute ma vie ! Moi le sport, même pas en rêve,même pas en images, même pas à la télé, même pas je sais ce que c 'est !


JE SUIS UNE CONTEMPLATIVE je vous dis !


Ben voilà, la contemplative elle va contemplativer sur les chemins parce qu'un jour elle a dit "l'année prochaine je vais avec toi sur les chemins de Compostelle !"

 

Donc me voilà dans la grande surface. Pour m'éviter d'avoir un psoriasis géant devant tous ces trucs inutiles j'ai demandé à l'entrée ou se trouvaient le rayon "randonné" ! Ouf c'était juste à l'entrée, ils m'attendaient, ils savaient que j'allais arriver, ils ont eu pitié de moi.

 

Comme je ne voulais pas y aller toute seule nièce adorée-unique-et-préférée m'a accompagnée. De longs séjours chez les scouts lui ont forgés des molets et des pieds de sportive !


Je croyais qu'en deux minutes top chrono cette petite affaire allait être torchée ! Pensez-vous ! Il faut du temps parce que j'avais le choix entre des chaussures qui pesaient un kilo cinq et d'autres fort heureusement moins chères un kilo, et qu'en plus il faut essayer. Plus toutes celles qui n'étaient pas en goretex ! Ben oui cette matière géniale et moderne qui résiste à l'eau !

Je vous assure que déjà je ne vais pas mourir idiote : ya même des espèces d'anoraks avec des coutures imperméables ! Oui oui et puis des polaires rose vif ! Bon là j'étais réconciliée avec le sport, je ne me voyais décemment pas en vert amande !

 

J'ai donc acheté tout un attirail ridicule : chaussures, anorak (violet) polaire (rose vif) et chaussettes sans couture (couleur indéfinissable genre rose), que j'ai testé l'après-midi même ! Oui oui !

 

Je vais le gagner mon chemin de Compostelle c'est moi qui vous le dit !

 

LE-CHEMIN-DE-COMPOSTELLE.gif

 


 

Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans DE TOUT ET DE MOI
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 10:53

 

Lorsque l'on demandait son numéro de téléphone à Einstein, il prenait un annuaire en disant

" Ça ne sert à rien de m'encombrer la mémoire avec ce que je peux trouver dans l'annuaire".


J'adore cette phrase !

 

Et puis elle me rassure !

 


Parce que tout de même Einstein c'est LA référence !

 

Même, si parait-il la maladie d'Alzheimer n'est pas héréditaire, cela ne m'empêche pas d'y penser, un peu plus sérieusement qu'avant, depuis que mon père en est atteint, surtout  quand le trou ou parfois le gouffre de mémoire me guette !


J'ai un problème (héréditaire celui-là) avec les noms et prénoms ! Donc, je m'en  suis toujours bien sortie en appelant affectueusement mes amies "ma chérie".

 

Pour mes amoureux, c'était encore plus pratique, pour ne pas me mélanger  les pinceaux je trouvais nom générique variable en fonction des saisons.

 

Ben oui  c'est vrai quand même ça ne se fait pas d'appeler Pierre "Paul" !

 

Pour mes chiens quand il y avait urgence c'était "chien", et j'avais quatre museaux interrogateurs qui se tournaient vers moi ! Les chats c'est bien connu ne répondent jamais quand on les appelle donc, là jamais eu de soucis !


Et puis il y a les inévitables petits arrangements avec soi-même !

Si j'oublie ce que j'étais allée chercher dans une pièce, c'est un manque de concentration, et si j'oublie ma liste de courses à la maison c'est pour faire travailler ma mémoire.


Heu... Au fait pourquoi je vous raconte tout ça moi ?


Bon ! Chien tu viens !



 

 


Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans PHRASE DU JOUR
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 09:12

  SAVOIR RECONNAITRE SA CHANCE


Nous avons un mari, un amoureux, des enfants, des parents des amis, un travail, un logement, nous sommes en bonne santé…

 

Sincèrement, que voulons-nous de plus ?

 

Admettons que nous faisons partie du club "J'ai-trop-de-la-chance", et arrêtons nos crises d’insatisfaction et nos interminables plaintes injustifiées. De toutes façons lorsque le sort d'acharne réellement sur nous, nous trouvons alors en nous des ressources insoupçonnées pour redresser la tête et la sortir du fond de l'eau. Ne dit-on pas que lorsque nous sommes au fond du fond du creux de la vague un dauphin bleu est là pour nous ramener à la surface. 

 

Acceptons notre chance, et provoquons-la sans douter d'elle.

 

La vie sera bien plus belle.

 


Repost 0
Published by LE CHEMIN DU BONHEUR - dans DE TOUT ET DE MOI

Présentation

*

[]

Articles Récents